lundi 15 août 2011

(Re)Révolution : les avocats pour la justice, l'UGTT contre l'UGTT!

Après le 17 décembre, le 14 janvier, el Kasbah I et II, le 15 août 2011 comptera certainement parmi les dates importantes pour le processus révolutionnaire tunisien -toujours en cours- et plus que jamais en danger à cause les positions et les agissements irresponsables et contre-révolutionnaires du gouvernement Essebsi.


Ce matin, dans les rues de Tunis, il n'y avait pas une, mais deux Tunisie qui manifestaient pour la réalisation des objectifs de la révolution.

La manifestation carte-postale


La première manif. "Officielle", commanditée par l’intelligentsia de l'UGTT, toujours menée par celui qui mit à genoux la centrale syndicale pour lécher les bottes ensanglantées et le cul mauve de Zaba : le grand meunier* Abdessalem Jrad.

La manif, partie de la Bourse du Travail, longea l'avenue Mohamed V jusqu'au palais des congrès  pour se s'achever comme un feu de paille. Tout le monde était beau, gentil, les slogans sans hargne, et les flics dans leur coin à se gratter les couilles en pensant à la chorba de ce soir. Pas de lacrymos (ou presque), pas de tirs d'armes à feu, même pas une gifle ou une insulte. En sommes, une vraie ballade de santé pour un club du troisième âge.



L'autre manifestation

Il y a un hic ? Trop beau pour être vrai ? #WTF ? Il y a bien un cafard dans le ragoût (ou peut-être bien une sauterelle?)


Une autre manifestation, organisée par les avocats révolutionnaires, qui militent depuis décembre dernier contre le régime de Zaba et depuis le 14 janvier pour la réalisation des (vrais) objectifs de la révolution était partie de Bab Banet - devant le ministère de l'(in)justice -  pour continuer vers place Mohamed Ali et fusionner avec les rangs avec d'autres représentants et militant syndicaux qui veulent faire le grand nettoyage au gouvernement mais aussi dans leur propre maison avec départ de A.Jrad.

Plus jeunes, plus déterminés, les manifestants scandaient des slogans acharnés, "Pour l'assainissement du système judiciaire", "Jrad dégage", "Levons-nous pour le sang des martyrs", etc. Les éternels bloggers étaient de la partie Fatmaa Arabicca, Azyz Amami, Accent Circonflexe, etc. 
Et à vrai dire, la terre trembla d'espoir comme un 14 janvier...#SidiBouzid Spririt...jusqu'à : Tirs de sommation - lacrymos à profusion, la matraque à l'attaque...se déshonorant encore et encore, les flics ont attaqué les manifestants au niveau de l'Avenue de Paris. Gâchant ce moment de grâce dans la violence...

La vérité, c'est lui qui la dira :


Le reste, c'est lui, ce manifestant cogné par la police et asphyxié par ses lacrymos venu informer les marcheurs de la manif j'radiste de ce qui ce subissait leur frères de cause qui nous la livrera crue :
video

__________________________________________________________________________________
meunier :
طحان

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contrat Creative Commons
readwriteworld de readwriteworld est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage à l'Identique 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à www.readwriteworld.blogspot.com.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à www.readwriteworld.blogspot.com.