mardi 2 août 2011

Retour à Ras Jedir : histoire de réfugiés - Prologue


Depuis le début des affrontements en Libye, il y a 5 mois, plus de 550.000 personnes ont fui le pays. Plus de la moitié sont des migrants, faisant de cet exode l’une des plus importantes crises humanitaires depuis la première guerre du golf (1990). 

L’organisation Internationale de la Migration (OIM) a rapatrié la majorité des réfugiés, mais à la date du 03 juillet,  à peu près 7000 personnes survivent encore dans les camps, parmi eux, 600 somaliens et autant d'érythréens qui ne peuvent être rapatriés à cause de la guerre et de la famine qui sévissent dans leurs pays.

ReadWriteWorld vous invite dans le monde des réfugiés à travers une série de vidéo réalisées sur les différents camps.

Since the breakout of violence in Libya, over 550,000 people have fled the country. This figure includes more than 200,000 third-country nationals, making this one of the largest migration crises faced since the first Gulf War in 1990. Choucha Camp has been the first stop in Tunisia for people fleeing Libya. 

The International Organisation for Migration (OIM) has begun to repatriate migrants, but as of  3 August, around 7,000 people were stranded at the border. This includes 600 Somalis and 600 Eritreans who are of concern to agencies as they cannot be repatriated due to ongoing conflict in their country.



video


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contrat Creative Commons
readwriteworld de readwriteworld est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage à l'Identique 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à www.readwriteworld.blogspot.com.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à www.readwriteworld.blogspot.com.