dimanche 29 mai 2011

Le génie citoyen à l'oeuvre II : les contre-pubs du PDP



Si cela vous a échappé, après les clips mielleux  du parti Ennahda (ex-organisation terroriste le mouvement islamiste), cette semaine nous avons eu droit à une campagne d'affichage urbain du PDP. On n'avait pas vu ça depuis l'ère de Zaba. L'affiche nous rappelle, avec un pincement muet, une époque révolue.

Le premier rôle est attribué à A. Néjib Chebbi, bronzé avec une dose de fond de teint rose qui assommerai Lady Gaga, la boule à zéro passée au cirage double brillance, le tout servi avec un sourire béat. 
Puis le détail qui tue : la cravate jaune ( le mauve est déjà pris).

Le second rôle est attribué à Maya Jribi, tailleur noir, bien calée derrière son patron, les mains croisées histoire de nous monter qu'elle n'est pas entrain de piquer la carte de crédit American Express du boss.

Ainsi, les panneaux géants, 4x3 mètre de bonheur chauve et jaune envahissent la quiétude post-révolutionnaire du Grand-Tunis. Les bus jaunes de la compagnie de transport public TansTu sont également maculé par l'affiche décidément "RCD".

Je sens que tu sens que quelque chose cloche dans tout ça cher lecteur, n'est-ce pas ? Ah, oui, le peuple ? Le peuple est une masse floue non-identifiable bien bien derrière nos deux judas jaunes. La jeunesse à qui l'on doit cette révolution ?


Ne cherchez pas, ici, c'est le culte de la personne, la jeunesse n'y a pas sa place.


Il est vrai que Chebbi n'arrête pas de tenter de se suicider politiquement, et en comptant bien, c'est sa quatrième tentative :
1-Chebbi qui sacrifie les jeunes et la base du PDP pour sauter dans le premier siège de ministre  au gouvernement Ghannouchi I.
2-Chebbi qui ouvre les portes du PDP aux "RCD'istes nouzahé"
3-Chebbi qui défend bec et ongle l'ex-ministre de Zaba et memebre du bureau politique du RCD Kamel Morjane sur Mosaique FM.
Mais cet article serait bien banale si l'affaire s’arrête là, n'est-ce pas cher lecteur ? Et fort heureusement, la suite est simplement délirante. Notre formidable jeunesse, qui n'as plus jamais peur, ne s'est pas laissée endormir par le PDP'isme. Et à vrai dire, c'était la goutte qui a fait déborder la vaseline qui sera bien utile au PDP dans les prochains mois.

On n'aura pas attendu longtemps avant de voir fausses affiches et vidéos-gags critiquant avec humour et subtilité le PDP'isme,  envahir le cyberespace public.

Je vous laisse apprécier le talent de cette jeunesse, qui, décidément, ne cessera jamais de nous étonner :






video



2 commentaires:

  1. Ces types PDP'istes jouent le rôle des politiciens de haut niveau...enfin des polis,ti,sayeb...w ataw...fih.

    Pour l'affiche : je vois un tableau avec un homme "cravaté ou étranglé par des bêtises" avec un peuple qui est derrière. Il parait que c'est le tunisien qui est négligé...

    Le plus important, c'est le petit caniche qui est à gauche du récepteur de ce putain de pub "appellée t5arbicha suicidaire"...comme vous l'avez appelé Kerim.

    La question qui se pose maintenant autour de ce pauvre caniche "bras croisés"...faut-il sortir la langue et lécher... "tal7issa pour le patron" ?

    Un petit message "lel 9ouloub e ra7ima"...adoptez cette espèce... rare...

    Bref, l'acronyme est déjà trouvé "PDP" : Pour Détruire la Politique...

    Un autre exemple des talents jeunes, je crois que vous ayez rencontré Kerim : http://www.facebook.com/photo.php?fbid=190160414367426&set=a.140589149324553.37387.123289074387894&type=1&ref=nf

    RépondreSupprimer
  2. merci Don Dali, j'intègre le contenu de ton lien dans le post

    RépondreSupprimer

Contrat Creative Commons
readwriteworld de readwriteworld est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Partage à l'Identique 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à www.readwriteworld.blogspot.com.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à www.readwriteworld.blogspot.com.